La conformité de l’installation photovoltaïque, un gage de sécurité !

Nouvelle installation photovoltaïque ou panneaux additionnels sur votre installation existante ? Assurez-vous que tout soit bien conforme.

Vous avez décidé de placer des panneaux photovoltaïque ou vous venez d’en placer sur votre maison ? Vous avez fait le bon choix ! En plus de la satisfaction d’auto produire son énergie, de participer à la transition énergétique de notre pays, vous améliorez également le score énergétique de votre PEB. A noter également si vous n’avez pas encore réalisé l’installation, qu’il est interdit de placer vos panneaux sur un toit amianté. Il vous faudra faire retirer l’amiante par une entreprise agréée et réaliser au préalable un inventaire amiante, indispensable, avant son retrait. 

Pourquoi contrôler son installation ?

Une fois l’installation réalisée, il vous faut faire contrôler celle-ci afin de s’assurer qu’elle soit parfaitement aux normes et ainsi garantir votre sécurité et le bon fonctionnement de votre investissement. Le contrôle doit se faire avant la mise en route de votre parc photovoltaïque. Enfin, Il s’agit d’une obligation pour toute installation PV et ce pour les 3 régions du pays.

Qu’est-ce qui est contrôlé ?

L’ensemble du système PV. A savoir : 

  • Vérification des schémas et plans électriques
  • Les courants nominaux des différentiels. Y-a-t-il au moins un dispositif de courant différentiel de type A au départ de l’installation photovoltaïque
  • Contrôle de la protection contre tout contact direct ou indirect, contrôle de la protection contre la surcharge, mise à la terre du châssis de l’installation,…
  • La section des circuits internes des tableaux
  • Le nombre, le type, le numéro de série, la capacité maximale en courant alternatif(AC) des onduleurs installés.
  • Les connexions équipotentielles supplémentaires qui doivent être ajoutées à la structure métallique des panneaux
  • La valeur de résistance de dispersion de la prise de terre
  • Vérification du système automatique de sectionnement (moins de 5 secondes) par manque de tension
  • La présence d’un compteur vert le cas échéant.

Notez qu’il vous faudra, avant le contrôle, préparer votre visite afin d’avoir tous les documents nécessaires à remettre au contrôleur.

Quid une fois le contrôle effectué ?

Une fois le contrôle réalisé, un rapport sera rédigé reprenant tous les détails de l’installation, les éventuelles infractions et une conclusion de conformité ou de non-conformité. Vous devrez ensuite faire parvenir le rapport à votre gestionnaire de réseau (FLUVIUS, ORES, RESA, SIBELGA,…).

A vos marques, prêts ? Produisez !