Contrôle électrique d’une installation domestique

La sécurité de votre logement 

Le contrôle électrique d’une maison ou d’un appartement a pour objectif d’assurer la sécurité de ses occupants. Le contrôle électrique prévient en effet de tout risque lié à des problèmes électriques dans l’installation d’une habitation.

Il est effectué par un organisme de contrôle indépendant et trouve son fondement légal dans le règlement général sur les installations électriques ( RGIE ).

Vous avez rénové votre installation électrique ? Vous l’avez modifiée ?

Vous avez ajouté des panneaux photovoltaïques ?

Vous avez introduit une demande renforcement de compteur électrique ?

Ou encore, vous avez un doute quant à la sécurité que représente votre installation électrique ?

N’hésitez pas à faire appel à beCheck pour vos contrôles

contrôle électrique

Prix du contrôle électrique

Calculez ici votre meilleur prix pour le contrôle électrique.

Type de contrôle Prix HTVA
Contrôle électrique 124€

Que comprend le prix indiqué ?
Le prix indiqué comprend le contrôle d’une installation électrique (en aval d’un seul compteur) d’une maison (max 100m², 2 tableaux, max 40 circuits) ou d’un appartement unifamilial (max 100m², 1 tableau, max 20 circuits).

Prendre un rendez-vous

Le contrôle électrique de votre habitation

  • Des délais ultra rapide

  • Prenez rendez-vous en 3 clics

  • Les meilleurs prix du marché

A partir de 124€ htva

Pourquoi le contrôle électrique est important

Les installations non conformes sont à l’origine de centaines d’incendies d’habitation et d’électrocutions en Belgique.

Un contrôle électrique vous apporte non seulement la garantie que votre logement est sûr, qu’aucun risque d’incendie, d’électrisation ou d’électrocution n’est mais permet aussi dans certains cas de contribuer à prolonger la durée de vie de votre installation.

Voici les différents cas où le contrôle électrique est nécessaire dans le cadre d’un contrôle électrique domestique basse tension :

  • Contrôle de conformité avant mise en usage de l’installation électrique ; (chapitre 6.4 du RGIE)
  • Contrôle dans le cadre d’une vente d’une habitation (chapitre 6.5 ou section 8.4.2 du RGIE)
  • Installation de panneaux solaires, d’une borne de recharge ou de batterie domestique ; (chapitre 6.4 du RGIE).
  • Modification/extension importante de l’installation électrique ; (chapitre 6.4 du RGIE)
  • Visite libre d’une ancienne installation électrique ; (Section 8.4.3. du RGIE)
  • Contrôle dans le cadre d’un renforcement de la puissance du compteur électrique (section 8.4.1 du RGIE pour une ancienne installation électrique ou 6.5 pour les autres)
  • Contrôle périodique (tous les 25 ans au maximum) (chapitre 6.5 du RGIE)
  • Nouvelle inspection/Réinspection dans le cadre d’un rapport non conforme
  • Contrôle d’une installation domestique temporaire

Comment se déroule le contrôle électrique domestique de votre habitation ?

L’installation électrique doit être entièrement libre d’accès pendant toute la durée du contrôle.

Lors de sa visite, l’inspecteur procédera au contrôle électrique en 4 étapes :

  • Contrôle administratif : vérification des données administratives ainsi que des schémas. Il s’agit des schémas unifilaires et le plan de position de l’installation électrique
  • Contrôle visuel : la conformité de l’installation et le respect des règles de l’art dans sa mise en œuvre ;
  • Contrôle par tests : les différentiels sont testés durant le contrôle, ainsi que le bon fonctionnement de la boucle de défaut.
  • Contrôle par mesure : la résistance d’isolement, la continuité du PE, la résistance de dispersion de la prise de terre.
contrôle basse tension

Que faut-il préparer pour la visite de contrôle ?

Le code EAN : Il s’agit de l’identifiant du raccordement de l’installation électrique repris sur votre facture d’électricité. Le code EAN est un code composé de 18 chiffres.

Obligatoirement pour l’obtention d’un rapport conforme :

  • Le schéma unifilaire de l’installation électrique, signé par le responsable des travaux et le propriétaire en 3 exemplaires
  • Le plan de position des éléments de l’installation électrique, signé par le responsable des travaux et le propriétaire en 3 exemplaires

Pour les parties communes d’un immeuble résidentiel (qui n’est plus considéré comme une installation électrique domestique mais comme une installation non domestique):

  • Les plans et listes des installations de sécurité et/ou critiques
  • La liste des voies d’évacuation et des lieux à évacuation difficile

Si un des points ci-dessus fait défaut ou qu’une des vérifications n’est pas bonne, nous ne pourrons malheureusement pas vous délivrer un rapport conforme.

Après notre visite, l’inspecteur vous remet un rapport électrique vous informant des non-conformité (infractions) éventuelles ainsi que des points d’améliorations et d’adaptations à effectuer.

Une nouvelle deuxième visite devra être prévue après correction des points et infractions soulevées.

renforcement compteur

Découvrez les différents types de contrôle électrique domestique

Pour plus d’informations sur nos différents contrôles :

Réception Modification Contrôle périodique Contrôle provisoire Nouvelle inspection
Contrôle vente Panneaux photovoltaïques Borne de recharge Parties communes résidentielles

Le contrôle électrique aussi pour votre

Des rapports digitaux

Prise de RDV 100% en ligne

Des délais rapides

Des experts à votre service